Retrouvez ici toutes les actualités de Bardane. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter !

Rentree

Les événements de la rentrée – Transition et ruralité

C'est la rentrée, et on est heureuses de voir qu'après toute cette période compliquée, les événements reprennent en force, en respectant bien sûr les mesures sanitaires. On a hâte de découvrir ce que nos amis et partenaires ont préparé, et puis d'ajouter notre touche personnelle aux événements de la rentrée pour la transition des territoires. On y va ! Innov'Rural - 4 septembre Pour le premier de tous les événements de la rentrée, c'est Cap Rural qui ouvre le bal avec Innov'Rural, le vendredi 4 septembre, à Saint-Laurent-en-Royans (26). Pour nous, c'est une première (d'autant que Bardane n'a pas encore fêté un an), mais Innov'Rural est l'évènement annuel du réseau rural Auvergne-Rhône-Alpes, porté et organisé depuis 2012 par Cap Rural. Il vise à rassembler de façon large et décloisonnée les acteurs du développement rural et périurbain (ingénierie de développement, élus, institutionnels, porteurs de projets collectifs, société civile organisée…) autour d'un sujet à enjeux pour les acteurs locaux. Le thème de cette année : Réinventer le travail pour vivre en Rural. On y parlera des tendances résidentielles, de mobilités, des nouvelles formes de travail, de modèles alternatifs, avec la présentation d'exemples concrets et des interventions d'experts de haut vol. Programme complet téléchargeable ici.Pour consulter les ressources des éditions précédents, c'est ici ! On se retrouve là-bas vendredi ? Festiv'idées de la ruralité - 12 & 13 septembre Pour cette première édition, le collectif Trois Tiers nous invite à Saint Christophe des Bardes près de Libourne, pour échanger autour des questions de ruralité, de l’évolution de nos campagnes d’hier à aujourd’hui, mais aussi pour penser demain ! Le Collectif Trois-Tiers, pour tiers-temps, tiers-lieux et habitants, rassemble des passionnés des questions de développement local. Ils ont pour objectif commun de mettre l’habitant et les usagers au cœur du processus d’évolution des territoires ruraux ...
Lire La Suite…
Logo blanc fond coloré

Un nouveau logo pour Bardane !

On travaillait dessus depuis un moment, on est fières de vous le montrer enfin : le logo de Bardane est arrivé ! Nous sommes ravies du travail de recherche et de création de Romane pour aboutir à ce joli résultat. Logo de Bardane Nous avions envie d'un logo qui évoque la bardane bien sûr, mais sans pour autant qu'on nous confonde avec une association naturaliste. Nous avons donc demandé à Romane de représenter le sens que la bardane avait pour l'association.. Pas facile, mais le défi est relevé ! Le sens de la Bardane Comme nous l'avions explique ici, le nom de Bardane vient de la plante éponyme, qui pousse facilement sous nos latitudes. Signe du timing impeccable de ce logo, la Bardane est actuellement en fleur ! Des bardanes en fleur au parc de la Feyssine à Villeurbanne La Bardane, dont la fleur ressemble beaucoup à celle du chardon, est une espèce mellifère, bénéfique donc pour de nombreuses familles d'insectes. Elle favorise aussi la croissance d'autres plantes en diffusant dans le sol des nutriments utiles à d'autres. Enfin, c'est une plante qui a de nombreuses vertus nutritives et curatives pour l'Homme. C'est par analogie que nous avions choisi ce nom, pour avoir une influence positive sur les territoires ruraux, et tout leur système d'acteurs locaux. Avec ses petits picots collants, qui ont inspiré le Velcro, la Bardane se diffuse à plus ou moins longue distance, et peut diffuser ses graines un peu partout. Nous aimons pensé que Bardane disséminera ainsi des projets et des idées un peu partout. Décryptage du logo Commençons par la couleur : Un rose-violet dynamique qui rappelle la Bardane, mais sans être trop féminin. Passons au dessin : des fleurs de bardane s'envolent et se disséminent sur un paysage vallonné qui évoque la ruralité. La ...
Lire La Suite…

Fabrique – Recensement des projets de transition

Dans le cadre de l'appel "Fabriquons une relance en transition ! " lancé par la Fabrique des Transitions, Bardane a participé au recensement des projets de transition et initié coordination régionale pour la remontée massive de projets du 5 juin. En bref, le projet de la Fabrique consiste à : Lister les projets de transition et leurs atoutsTransmettre massivement ces projets aux collectivités locales, ainsi qu’à la Région (préfecture et présidence) – le 5 juinRenouveler cet envoi de projets tous les mois – 5 juillet, 5 août, 5 septembre… jusqu’à obtenir une réponse (charte Marianne → obligation de réponses)Faire mûrir ces projets, trouver des synergies etc, pendant l’été, pour qu’ils soient plus visibles et plus intelligibles La Fabrique des Transitions Coordination régionale AURA Premièrement, la démarche de Bardane a consisté dans un premier temps à prendre contact avec les signataires de l'Appel de la Fabrique dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ensuite, avec l'aide de l'association Solucracy pour l'animation, Bardane a organisé une première réunion de coordination (en ligne). Réunissant 12 représentants de collectifs, d'associations, ou de structures de conseils dans l'Economie Sociale et Solidaire et la Transition, la réunion a permis d'échanger ses interrogations, de gommer les zones de mystère, et de poser les bases d'un fonctionnement collectif. Lettre commune envoyée aux collectivités Dans une belle atmosphère de co-construction, il a été décidé de communiquer sous un chapeau commun. Cela permet de montrer la coordination entre acteurs et les liens qui existent entre les projets. Madame, Monsieur,Nous traversons une période sans précédent dans laquelle se succèdent crise sanitaire, crise économique, crise sociale et crise écologique. Au-delà du mot crise, la société française amorce une véritable mutation.Dans son discours du 13 avril 2020, le Président de la République, Emmanuel Macron, a indiqué : « … nous sommes à un moment de vérité ...
Lire La Suite…
Action collective des Territoires en Transition

Projets de territoires en transition – convergence

Suite à l'appel "Fabriquons une relance en Transitions" que nous avons relayé au début du mois, nous invitons les porteurs de projets de territoire à nous transmettre un descriptif synthétique de leur projet pour pouvoir recenser les territoires en transition. Ensemble, faisons converger le même jour tous ces projets exemplaires vers les préfectures et vers les exécutifs régionaux. Montrons qu’ils sont l’amorce de véritables fabriques territorialisées de transition. Les acteurs de la Fabrique des Transitions relaient aujourd’hui cet appel pour initier une remontée massive et coordonnée de projets à l’échelle nationale. Comment agir ? 1 - Décrivez vos projets Vous portez un projet de transition sur votre territoire ? Partagez le ! Pour commencer, identifiez l’impact direct et indirect en terme d’emplois, révélez la valeur économique et immatérielle des processus engagés. Le texte doit être court avec des intitulés de projet explicites. Ainsi, vous pouvez vérifier s'il s'inscrit par exemple dans un ou plusieurs des principes de la Fabrique : Equilibre crise/transformationLa capacité de résilience en ligne de mireSoutenir les nouveaux modèles économiquesPriorité aux dynamiques collectives et solidairesRechercher des projets à effets systémiquesApprofondir et consolider les pratiques de solidarité Vous pouvez compléter le formulaire en ligne ci-dessous pour faire partie de cette démarche collective. Accéder au formulaire en ligne pour lister vos projets de territoires en transition Ce sont vos projets, ils ne sont pas labellisés « Fabrique des Transitions ». 2 - Transmission à la préfecture Bardane s'engage à transmettre aux Préfets de Région, aux Présidents de Région et faire connaitre votre initiative aux autres collectivités, dans une démarche coordonnée à l'échelle régionale et nationale, le 5 juin 2020. Libre à vous également de communiquer directement avec les préfectures et collectivités pour renforcer l'effet "massif" de cet appel. 3- Approfondissement des projets Pendant l'été, il est essentiel de travailler ...
Lire La Suite…

Appel “Fabriquons une relance en Transitions”

Bardane fait partie de la Fabrique des Transitions depuis avril 2020. Elle relaye ainsi l'appel Fabriquons une relance en Transitions lancé le 05 mai 2020. . Préparons et démontrons la force de frappe des territoires pour sauver l'économie et la planète !" De multiples tribunes formalisent jour après jour une attente de transformation du monde de l'après-Covid19. Seront-elles entendues ? Le moment est historique ! Bardane sous l'égide de La Fabrique des Transitions soutient aujourd’hui l’appel “Fabriquons une relance en transitions” en lien avec la tribune #nouslespremiers. Soyons acteurs et démontrons que nous disposons de véritables projets de transition, ancrés dans les territoires, au plus près des français, porteurs d’utilité sociale, générateurs d’emplois…. Des projets constitutifs d'une Transition puissante, inclusive et démocratique ! Quelle relance voulons-nous ? « Sachons, dans ce moment, sortir des sentiers battus, des idéologies et nous réinventer » conclut Emmanuel Macron le 13 avril. On dit que rien ne sera comme avant. Mais les premières annonces concernent le sauvetage des poids lourds de l’industrie nationale, Air France, Renault. Que restera-t-il pour nous réinventer ? Et qui est capable de le faire ? Nous sommes historiquement à un carrefour. D'un côté l'autoroute de la relance du modèle actuel (productiviste, carboné, dérégulé, financiarisé, hyper-concurrentiel et finalement vulnérable). De l'autre côté la route du changement profond de modèle de développement, une véritable bifurcation. L’expérience de la crise de 2008 montre que ce sont les projets de l’économie “classique” qui ont bénéficié de fonds. Ce scénario semble se réitérer. Prendre cette autoroute revient à vouloir répondre à la crise à court terme tout en continuant à nourrir un contexte particulièrement propice à la venue de prochaines crises (sanitaires, alimentaires, climatiques, ….). Pire, on assèchera pour longtemps les capacités financières publiques, incapables de s’investir dans la transition. Pour être entendus à ...
Lire La Suite…

Coronavirus, un appel à la résilience

Depuis quelques années, la transition de notre société vers des modèles plus durables s’est heurté à une certaine inertie et a pu sembler difficile à enclencher. La pandémie montre la fragilité de notre système. Alors que Pablo Servigne identifie les verrous de la transition, l’un des fondateurs de Greenpeace, Bob Hunter affirme que « Les grands changements semblent impossibles au début et inévitables à la fin », ce qui s'applique particulièrement au contexte du coronavirus. « Les grands changements semblent impossibles au début et inévitables à la fin. » Bob Hunter, co-fondateur de Greenpeace Coronavirus, l'occasion de mettre en oeuvre des changements inévitables ? Cette situation de pandémie donne à observer la vulnérabilité de notre système économique, social et politique. Si, face au coronavirus nous observons la mise en place de politiques fortes en faveur de la protection des populations, les changements en matière d’économie, d'écologie et de solidarité sont également nécessaires et possibles. Cette crise peut devenir le berceau de la transition. Le coronavirus, preuve de la nécessité de changements Cette pandémie est un événement d’ampleur mondiale où la notion de « résilience » prend tout son sens. Le coronavirus nous montre que la moindre anomalie peut lourdement affecter les flux quotidiens du monde sur lesquels reposent nos modes de vie. En France, nombreux sont les produits exclusivement approvisionnés par les importations. Le cas de l’alimentation est particulièrement frappant. Selon l’Ademe, les « circuits courts alimentaires de proximité » représentent moins de 7 % des achats alimentaires des Français ! Autrement dit, 93 % des aliments consommés en France passent par plusieurs intermédiaires. Ils parcourent souvent plusieurs milliers de kilomètres avant d’arriver dans notre assiette ! Le modèle hyper productif de l’industrie agro-alimentaire repose sur un système extrêmement complexe impliquant nombre d’acteurs dont le fonctionnement peut être aisément perturbé ...
Lire La Suite…

Bardane signe la Charte de la Fabrique des Transitions

Le 7 avril, la Fabrique des Transitions a lancé un appel aux acteurs engagés dans le changement des territoires à unir leurs forces et accélérer l'élan de transformation initié par la crise sanitaire actuelle. En effet, nous ne pouvons ignorer les signes de la fin d'un modèle économique, d'un système de pensée, de formes de gouvernance obsolète, d'un mode de vie enfin. Mettons à profit ce temps suspendu pour unir nos forces, nous atteler à transformer le système en profondeur à partir des territoires.La Fabrique des Transitions, Le 07/04/2020 [1] Face aux constats dressés depuis des années sur "l'urgence écologique et climatique" aussi bien que sur les fragilités du modèle économique, les engagements restent timides. Les obstacles sont nombreux, et pourtant dans les villes et les villages, en Europe et dans le Monde, les initiatives se multiplient. Ainsi, la Fabrique des Transitions estime que les territoires, au sens de "communautés humaines tissées de relations" seront les moteurs de la sortie de la crise. La Fabrique des Transitions Concrètement, la Fabrique des Transitions est née de la coopération de différents territoires travaillant de longues dates à réinventer le système. qui ont "ont initié depuis plusieurs décennies de véritables stratégies de changement systémique dont les leçons communes constituent les bases d’une conduite du changement : l’engagement progressif de tous les acteurs autour d’une vision construite en commun et de valeurs partagées ; l’apprentissage de la coopération ; le dépassement des approches sectorielles au profit d’une approche systémique ; le lien constant entre perspective à long terme et mesure concrète des progrès accomplis ; la création de nouvelles représentations de la richesse et de nouveaux modèles économiques durables. Elles montrent que la transition est possible et source de joie et d’espérance pour ceux qui s’y engagent." [1] C'est ainsi que la Fabrique des ...
Lire La Suite…
Entrepreneuriat Social Féminin

Bardane retenue pour l’entrepreneuriat social au féminin

Bardane sélectionnée parmi plus de 350 projets dans toute la France pour le programme Women Act de Empow'her, qui promeut l'entrepreneuriat social au féminin. Florence, co-fondatrice et présidente de l'association, bénéficiera pendant 10 mois d'un mentorat par une actrice du changement influente, et participera à des séminaires pour maximiser l'impact positif de l'association pour la société. Au delà des dix mois de programme, c'est aussi une communauté de femmes qui portent des projets innovants et engagés. Cela permettra ainsi à Bardane de nouer des partenariats riches et de développer son action. Découvrez ci-dessous les 25 femmes sélectionnées pour ce programme ! L'entrepreneuriat social est largement féminin, avec 45% de femmes entrepreneures du changement. Mais 48% de ces femmes disent avoir rencontré des obstacles et barrières spécifiques du fait de leur genre. C'est pour cela que Empow'her a créé le programme Women Act. Il vise à renforcer la posture entrepreneuriale et participer au développement des projets par : des dispositifs d'incubationdes parcours de développement de leadershipla mise en réseau et la création de synergies Depuis 2012, ce sont plus de 2000 entrepreneures qui ont été accompagnées par Empow'her, en France et dans le monde ...
Lire La Suite…
Statuts

Création officielle de l’association Bardane (et formalités administratives…)

L'Assemblée Générale Constitutive pour la création de l'association Bardane s'est tenue à Lyon le 25 février 2020 au matin. C'est ainsi que les trois fondatrices, Florence, Carole et Jolet ont procédé à la séance et aux votes dans une ambiance conviviale, autour d'un café et de bûgnes de saison. Validation des statuts Les statut avaient été construits ensemble au cours des sessions de travail précédentes. En outre, la relecture attentive d'Anciela par le prisme de son expertise associative, a permis de les perfectionner. Ils ont été approuvés à l'unanimité par le trio. L'objet social s'énonce donc ainsi : accompagner la transition sociale et environnementale des personnes, organisations et collectivités afin de renforcer la résilience des territoires ruraux Ensuite, l'association nouvellement formée a procédé à l'élection de son Conseil d'Administration et de son Bureau, composé de : Florence Riesser, au poste de PrésidenteJohanna Van Kipshagen, au poste de Vice-PrésidenteCarole Samuel, au poste de Trésorière Finalement, nous avons clos l'Assemblée Générale autour d'un délicieux repas partagé pour célébrer la création de l'association Bardane. Formalités administratives L'association a été déclarée à la préfecture du Rhône le 26 février 2020, et publiée au Journal Officiel le 29 février 2020. Elle figure dans les domaines d'activités "défense et amélioration du cadre de vie" et "Environnement, cadre de vie" Bardane figure également dans l'annuaire des associations de la Métropole de Lyon. Elle appartient aux catégories "Clubs, Cercles de réflexion", "Environnement, cadre de vie" et "Aide à l'emploi, développement local, promotion de solidarités économiques, vie locale". Après cette heureuse naissance, Bardane peut se lancer dans de beaux projets pour changer le monde, un village à la fois ! ...
Lire La Suite…